Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Bonus covoiturage : comment percevoir jusqu’à 200 euros en 2023 ? Quelles conditions ?

Prime covoituragePrésenté par le gouvernement fin 2022, le Plan national « covoiturage du quotidien » prévoit de tripler d’ici 2027 le nombre de trajets réalisés chaque mois grâce à ce mode de transport. Pour ce faire, 150 millions d’euros seront investis, dont une partie sera réservée au versement de bonus pour les nouveaux « covoitureurs ».

Ainsi, depuis le 1er janvier 2023, les conducteurs qui se lancent pour la première fois dans le covoiturage peuvent bénéficier de 2 types de primes en fonction des distances effectuées (en savoir plus).

Les conditions pour bénéficier du bonus covoiturage sont simples : pour percevoir la prime, vous devrez passer par une plateforme éligible au dispositif, ne pas avoir fait de covoiturage en tant que conducteur avant 2023, et ne pas avoir perçu de chèque carburant ou de cartes cadeaux financées par les CEE (voir les détails).

Si vous remplissez les critères, vous pourrez ainsi percevoir jusqu’à 200 euros de prime covoiturage par an jusqu’en 2027, versés en plusieurs fois (en savoir plus sur les montants et versements du bonus covoiturage).

Poursuivez la lecture de cet article pour connaître les modalités de versement de la prime covoiturage.

Bonus covoiturage : définition et objectifs

Le covoiturage fait partie des solutions retenues pour développer une mobilité plus soucieuse de l’environnement. Si la pratique s’est démocratisée au cours de la dernière décennie, elle reste encore très à la marge et de nombreux automobilistes privilégient encore les trajets à passager unique. En effet, seuls 3 % des déplacements domicile-travail sont aujourd’hui effectués en covoiturage.

Pour multiplier par 3 le nombre les transports réalisés via le partage de véhicule, le gouvernement a mis en place une nouvelle aide financière : la prime covoiturage, aussi appelé « bonus covoiturage ».

Entrée en vigueur le 1er janvier 2023, cette prime vise à inciter les automobilistes à s’inscrire sur les plateformes de covoiturage.

2 types de dispositifs ont ainsi vu le jour :

  • Une prime de 100 euros pour 10 trajets covoiturés d’une distance inférieure ou égale à 80 km
  • Une prime de 100 euros pour 3 trajets covoiturés longue distance (+ de 80 km)

Ces deux aides pourront se cumuler, mais aussi s’ajouter à d’autres aides perçues par les automobilistes telles que :

Qui peut percevoir la prime covoiturage ?

Pour être éligible au versement de la prime covoiturage, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Être détenteur du permis de conduire
  • Ne pas avoir effectué de trajet en covoiturage en tant que conducteur avant le 1er janvier 2023
  • Réaliser vos 10 premiers trajets en covoiturage à 3 mois d’intervalle (le 1er à n’importe quelle date de 2023, puis les 9 autres dans les 3 mois qui suivent). Notez bien que pour la prime longue distance vous devez réaliser 3 trajets covoiturés en 3 mois.
  • Réaliser des trajets d’une distance inférieure ou égale à 80 km pour la première prime, ou des trajets longue distance (+ de 80 km) pour la 2ème prime
  • Effectuer vos trajets covoiturés en utilisant un des 23 services de covoiturage éligibles au dispositif (retrouvez tous les opérateurs référencés ici)
  • Ne pas avoir été bénéficiaire de chèques carburant OU de cartes cadeaux Blablacar, Klaxit ou Karos financées par les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) au cours des 3 dernières années

Ainsi, si vous aviez déjà pris l’habitude de prendre des passagers en covoiturage avant 2023, vous n’êtes pas concerné par ce dispositif. Le bonus covoiturage vise à « recruter » de nouveaux covoitureurs.

Versements et montants du bonus covoiturage

Si vous respectez les conditions listées plus haut, vous n’aurez aucune démarche à faire pour bénéficier des primes covoiturage. Les montants auxquels vous aurez droit vous seront versés automatiquement, soit sous forme monétaire (virement bancaire), soit sous la forme de bons d’achat pour des produits de consommation courante.

Par ailleurs, les versements auront lieu de manière progressive. Ainsi, vous percevrez :

  • Un 1er versement égal à 25 euros dans les 3 mois qui suivent le 1er trajet covoituré
  • Un 2nd versement égal à 75 euros dans les 3 mois qui suivent le 10ème trajet covoituré

Le fonctionnement est le même pour chacune des 2 primes (petite ou longue distance).

Le dispositif est entré en vigueur le 1er janvier 2023 et prévoit d’être appliqué jusqu’en 2027. Vous pouvez donc d’ores et déjà en bénéficier.

Crédit photo : © Ricochet64 / Adobe

Rate this post
le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
Laisser une réponse