Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Cumul AAH et RSA : Qui peut percevoir les 2 aides en même temps ? Comment ça marche ?

cumul aah et rsa

Si vous remplissez les conditions pour percevoir chacune des deux aides, vous pouvez toucher à la fois le Revenu de Solidarité Active (RSA) et l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).

En effet, ces deux prestations sociales versées par la CAF ou la MSA peuvent être cumulées dans certains cas (voir les conditions pour un cumul).

En revanche, il n’est pas possible de percevoir ces deux aides en même temps et dans leur intégralité. A partir du moment où vous avez une autre source de revenu que le RSA, le montant de celui-ci est diminué en conséquence. Donc si vous percevez l’AAH en plus, le montant de cette allocation sera déduit de votre RSA. Ce principe s’applique également au cumul ARE et RSA.





Ainsi, il est parfois plus avantageux de ne percevoir qu’une des deux aides (comprendre le calcul quand on cumule RSA et AAH).

Vous avez des questions concrètes sur le sujet ? Consultez notre foire aux questions en bas de page. Pour savoir si vous pouvez cumuler le RSA et l’AAH et comprendre comment ça marche, consultez la suite de cet article.

RSA et AAH : Qui peut prétendre au cumul ?

Seules les personnes remplissant toutes les conditions pour chacune des deux aides peuvent prétendre au cumul. Elles ne pourront toutefois pas les toucher dans leur intégralité, et le cumul ne sera pas toujours avantageux.

 

Rappel des conditions RSA et AAH 

Pour percevoir le RSA socle versé par la CAF ou la MSA, vous devez remplir plusieurs conditions relatives à votre âge, votre nationalité, mais aussi vos ressources (voir toutes les conditions).

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH), quant à elle, est exclusivement réservée aux personnes en situation de handicap dont le taux d’incapacité est supérieur à 50%.

Pour en bénéficier, vous devez aussi remplir d’autres conditions similaires à celles du RSA (en savoir plus sur l’AAH 2020). Si vous répondez à tous les critères et que vous ne percevez aucune autre ressource, vous pouvez alors toucher l’AAH dans son intégralité, à savoir 902,70 euros par mois, celui-ci ayant été revalorisé en avril 2020.

 

Cumul AAH et RSA : La règle de subsidiarité

Comme évoqué ci-dessus, chacune des deux aides est soumise à des conditions bien précises. Pour cumuler, vous devez donc être éligible aux deux, mais vous ne pourrez pas en bénéficier dans leur intégralité.

En effet, pour toucher la totalité du RSA socle ou la totalité de l’AAH, il ne faut percevoir aucun autre revenu. A partir du moment où l’un vient s’ajouter à l’autre, le montant de l’aide que vous allez toucher en plus va se soustraire à celui de l’aide que vous perceviez auparavant. C’est ce qu’on appelle une règle de subsidiarité.

Concrètement, voici ce que cela signifie :

  • Si vous percevez déjà le RSA et que vous voulez le cumuler avec l’AAH : le montant de votre RSA sera diminué en fonction du montant de l’AAH auquel vous pouvez prétendre. Ainsi, si vous percevez un faible RSA, le montant de l’AAH « prendra le dessus » et il sera souvent plus avantageux de ne percevoir que l’AAH, son montant étant plus élevé dans plusieurs cas de figure (voir plus bas pour comprendre le calcul).
  • Si vous percevez déjà l’AAH et que vous voulez la cumuler avec le RSA : le montant de votre AAH sera diminué en fonction du montant de RSA auquel vous pouvez prétendre. En effet, l’Allocation Adulte Handicapé est calculée en fonction des ressources que vous déclarez chaque trimestre à la CAF. Dans de nombreux cas, le montant de l’AAH est plus élevé que celui du RSA et vous avez donc tout intérêt à ne percevoir que l’Allocation Adulte Handicapée.

En résumé, le cumul AAH et RSA est possible si vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité, mais il sera souvent plus avantageux de ne percevoir que l’AAH. Découvrez ci-dessous comment faire le calcul en fonction de votre situation personnelle.

Calcul RSA AAH : Comment ça fonctionne ?

Chacune des aides venant se soustraire à l’autre, la CAF ou la MSA effectuent systématiquement le calcul suivant pour évaluer le montant auquel vous pouvez prétendre en cas de cumul du RSA et de l’AAH :

Montant forfaitaire du RSA auquel vous avez droit

Montant de l’AAH soit 902,70€
=
Montant de votre RSA différentiel
   

Ainsi, on comprend que dans le cas d’un résultat négatif, c’est-à-dire quand le montant de l’AAH est supérieur à celui du RSA, il vous faudra choisir entre les deux aides, le cumul n’ayant pas de sens.

 C’est le cas, par exemple, si vous vivez seul(e) et que vous n’avez pas d’enfant, puisque le calcul effectué sera le suivant : 

564,78€ (montant RSA socle maximum) – 902,70€ (montant maximum de l’AAH depuis avril 2020) = – 337,92 euros

Dans ce cas, vous aurez donc tout intérêt à ne toucher que l’AAH, à savoir 902,70 euros par mois, au lieu de 564,78 euros par mois si vous ne touchez que le RSA.

Ainsi, la logique est la suivante : le cumul de ces deux aides n’est possible et avantageux que si vous avez droit à un RSA socle supérieur à 902,70 euros par mois.

 

RSA et AAH sont-ils cumulables ? Les réponses au cas par cas

Les règles de cumul AAH et RSA ne sont pas toujours faciles à comprendre. Découvrez ci-dessous des réponses simples et synthétiques aux questions essentielles sur ce sujet.


Cumul RSA et AAH : est-ce toujours possible ?

Non, le cumul n’est pas toujours applicable, et ce même si vous êtes éligible aux deux aides.

Dans la mesure où l’AAH est déduite de votre RSA, il faut que l’AAH à laquelle vous avez droit soit inférieure au RSA pour que le cumul soit possible. Dans le cas contraire, impossible de cumuler, le résultat du calcul étant négatif.

 

Qui peut cumuler RSA et AAH ?

Les personnes qui peuvent cumuler RSA et AAH sont celles qui sont éligibles à chacune des deux aides, et dont le montant du RSA socle est supérieur à 902,70 euros par mois (montant de l’AAH).

Vous devez donc comparer les deux montants auxquels vous avez droit : celui du RSA et celui de l’AAH.

 

RSA et AAH : quelle aide est la plus avantageuse ?

Si vous ne pouvez pas cumuler les deux prestations, vous devez choisir entre les deux. Bien souvent, l’AAH est plus avantageuse, mais tout dépendra de votre situation personnelle.

Si vous n’avez pas d’enfant et que vous ne percevez aucune autre ressource, l’AAH seule sera par exemple plus intéressante que le RSA seul (902,70 euros au lieu de 564,78 euros mensuels).

 

Peut-on toucher le RSA en totalité si son conjoint touche l’AAH ?

Non, vous ne pourrez toucher qu’une partie du RSA couple, celui-ci étant calculé en fonction de l’ensemble de vos ressources et de celles de votre conjoint.

 

le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
1 commentaire
  1. depuis presque 20 ans, à cause de mon AVC je ne paye pas d’impôt sur le revenu + la télé + la taxe d’habitation,je touche l’aah + l’ass est ce que je peut continuer à le faire, vue que j’aie 57 ans, merci de votre réponse sur ma boite mail, à très bientôt

Laisser une réponse