Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Des places réservées en crèche pour les parents au chômage à la recherche active d’un emploi

Pour les parents sans activité, il n’est pas toujours facile de trouver une solution de garde pour les enfants lors d’une reprise d’activité, d’un entretien, d’une formation ou d’une recherche d’emploi.

Depuis plus de 13 ans, des crèches spéciales ont été créées afin de réserver des places pour les parents au chômage. La première d’entre elles a ouvert ses portes dans les hauts-de-Seine, à Bagneux. Au total, il existe en France 10 crèches à vocation d’insertion professionnelle (voir la liste sur ce lien). Le gouvernement souhaite en créer une centaine d’ici la fin de l’année.

mode de garde parent chômage

Des crèches avec des places réservées pour les parents demandeurs d’emploi 

Afin de faciliter au maximum l’accès à l’emploi pour les parents qui sont à la recherche active d’un travail, le gouvernement souhaite développer les crèches VIP, concept à l’origine d’une association d’Ile-de-France.

L’Institut d’éducation et des pratiques citoyennes (IEPC) est une association créée en 2001 par Mara Maudet qui propose un système de crèches pour les parents chômeurs qui souhaitent se réinsérer sur le marché du travail, principalement les mères isolées. A la tête de 10 crèches pour l’insertion, la première d’entre elles à vu le jour à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine en région Parisienne. Sur l’ensemble des structures, 50% des places sont réservées aux parents bénéficiaires de RSA ou chômeur de longue durée. 

Le concept des crèches à vocation d’insertion professionnelle réside dans le fait de proposer aux parents au chômage des places réservées pour une durée de 6 mois. En contrepartie, les parents s’engagent à respecter un parcours d’accompagnement renforcé vers l’emploi. A la fin de la période, selon le parcours de recherche d’emploi, la crèche VIP permet soit de bénéficier d’une place fixe ou d’un accueil ponctuel :

  • Les parents ont trouvé une formation ou sont retournés sur le marché du travail : l’enfant garde sa place dans la crèche VIP jusqu’à son entrée à l’école
  • Le parcours d’accompagnement renforcé vers l’emploi n’a pas abouti vers un travail ou une formation : un accueil ponctuel pourra être mis en place

De plus, les crèches VIP proposent aux parents demandeurs d’emploi des conditions adaptées telles que des horaires décalés ou bien encore des tarifs spéciaux. A titre d’exemple, la structure de Sartrouville est ouverte de 7H00 à 19H00 au prix de 4 euros par jour. 80% des places sont occupées par des enfants dont les parents bénéficient du RSA.

En échange d’une place en crèche, les parents aux chômage doivent :

  • S’engager par écrit à suivre un parcours d’accompagnement renforcé vers l’emploi : rechercher activement un travail, suivre des formations d’aide à la recherche d’emploi (réalisation de CV, de lettre de candidature, …). Vous pouvez bénéficier de l’aide à la mobilité lors d’un entretien d’embauche.

En partenariat avec Pôle Emploi et la CAF, le gouvernement souhaite créer un centaine de crèches à vocation d’insertion professionnelle en France. Des places seraient réservées aux parents au chômage pour une durée de 12 mois (contre 6 mois pour l’IEPC).

Les mesures visant à réduire le taux de chômage en France se multiplient. Les chiffres du chômage du mois de janvier 2016 ont encore soulevé quelques interrogations (voir les explications). Sachez que Pôle Emploi a signé un partenariat avec le site de cours en ligne Openclassrooms pour que tous les demandeurs d’emploi puissent bénéficier d’un accès gratuit durant 3 mois.

Sur le même sujet

Laisser une réponse