Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Le chômage quasi stable en ce début d’année 2017 : Légère hausse de 0,02% en janvier

Ce début d’année 2017 nous donne peu d’informations sur la tendance du chômage. En effet après une année 2016 en baisse de 3% sur 12 mois malgré une hausse de 0,8% pour le mois décembre, le premier mois de l’année marque une quasi stabilité. Les chiffres annoncés par Pôle Emploi recensent 800 inscrits en plus dans la catégorie A pour la métropole soit une hausse non significative de 0,02% en janvier.

Au mois de janvier 2017, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité s’élève à 3,467 millions pour la France métropolitaine et à 3,724 millions avec les DOM. Mais comme chaque mois, si l’on prend en compte les catégories B et C (activité partielle), les données changent. En effet, pour les catégories A + B + C confondues, on constate une hausse de 0,4%.

Le nombre de demandeurs d'emploi est quasi stable en janvier 2017

Le nombre de demandeurs d’emploi au mois de janvier 2017 reste stable

Avec 800 chômeurs inscrits en plus dans la catégorie A au mois de janvier 2017, la courbe du chômage reste quasi stable. En effet, cela représente une hausse de 0,02% seulement. Sur 3 mois, une baisse de 0,3% est enregistrée et elle se monte à 2,5% sur un an (105.400 personnes en moins). Pour constater une stabilité similaire du nombre de demandeurs d’emploi, il faut remonter à juillet 2015 qui avait enregistré une hausse de 400 inscrits.

Le nombre de demandeurs d’emploi pour la catégorie A en janvier 2017 :

  • 3,467 millions pour la France métropolitaine et 3,724 millions en incluant les DOM

Si l’on prend en compte les personnes ayant eu une activité partielle au cours du mois (B et C), une hausse de 0,4% est enregistrée soit 22.600 personnes en plus par rapport au mois de décembre. Cette augmentation provient des fins de CDD ou des emplois saisonniers.

Selon les propos tenus par Myriam El Khomri, cette stabilité du chômage au mois de janvier 2017 reste « favorable ». En effet, le chômage des jeune de moins de 25 ans et des chômeurs de longue durée a régressé au cours du mois (voir paragraphe ci-dessous).

A noter que de plus en plus de personnes passent par internet pour rechercher un travail. En effet, en plus de Pôle-emploi.fr, de nombreux sites de recherche d’emploi ont vu le jour. Certains sont généralistes et d’autres s’adressent à des profils spécifiques comme les cadres ou les étudiants par exemple.

Le chômage des jeunes et de longue durée baisse en janvier 2017

Globalement, le nombre de demandeurs d’emploi pour la catégorie A reste stable au mois de janvier (légère hausse de 0,02%). Les jeunes et les personnes inscrites depuis plus d’un an au chômage sont en diminution en ce début d’année 2017 de même que les 25-49 ans. En revanche, la catégorie des plus de 50 ans (Seniors) est à la hausse.

Voici l’évolution du chômage en janvier par catégorie :

  • Les jeunes de moins de 25 ans : Baisse de 0,3% (diminution de 1,7% sur 3 mois)
  • Les 25-49 ans : Baisse de 0,2%
  • Les plus de 50 ans : Hausse de 0,6%
  • Les chômeurs de longue durée : Légère baisse de 0,05% (baisse de 0,6% sur 3 mois)
  • Les demandeurs d’emploi en formation (catégorie D) : Diminution de 1,4%

Le bilan de Hollande en terme de chômage est mitigé et les perspectives pour cette année ne sont pas favorables. En effet selon l’Unedic, 2017 marquerait une année à la hausse et la situation risque de s’aggraver encore dans les années à venir. Toutefois ces prévisions pourraient être remises en cause avec les futures élections présidentielles.

Sur le même sujet

Laisser une réponse