Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Chiffre du chômage de décembre : Une hausse pour cette fin d’année mais une baisse globale en 2016

Cette année 2016 se clôture sur une hausse des demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A après 3 mois de baisse consécutive. Pour le mois de décembre 2016, une hausse de 0,8% est enregistrée en France métropolitaine, soit 26.100 personnes inscrites en plus par rapport au mois dernier. Cela porte donc le nombre de demandeurs d’emploi sans activité à 3,47 millions.

Cependant, la tendance de l’année 2016 est à la baisse de 3%. En effet, 7 mois sur 12 ont vu le nombre de chômeurs diminuer. Du jamais vu depuis 2007. Mais attention, ce chiffre est à relativiser puisque depuis le début du quinquennat de François Hollande, la France comptabilise 550.300 chômeurs supplémentaires.

Augmentation chomage en décembre

Hausse des demandeurs d’emploi sans activité en décembre 2016

Nul besoin de rappeler que les chiffres du chômage communiqués mensuellement par Pôle Emploi sont un comptage des personnes n’ayant eu aucune activité au cours du mois. Pour décembre 2016, les personnes inscrites en catégorie A sont en augmentation de 0,8% (26.100 personnes en plus pour la France métropolitaine). Après 3 mois de baisse consécutive en septembre, octobre et novembre, cette année se clôture sur une hausse.

Détail des chiffres du chômage pour le mois de décembre 2016 :

  • Les demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A se chiffrent à 3,473 millions et 3,729 millions si l’on prend en compte les DOM
  • Le nombre total de demandeurs d’emploi (catégorie A, B et C) est de 5 475 700 pour la métropole (5.782.200 en incluant les DOM)

Au mois de décembre 2016, les catégories B et C (les personnes ayant eu une activité partielle au cours du mois) diminue. En effet, le nombre de personnes inscrites en catégorie B est en baisse de 1,7% et pour celles inscrites en catégorie C, la baisse est de 1,1%. Sur une période de 3 mois, ces 2 catégories ont vu leur effectif augmenter de 12.900 personnes.

Selon les propos de l’entourage professionnel de Myriam El Khomri, cette hausse du chômage en décembre serait dû en partie à la fin de CDD. En effet, ils sont en hausse de 3% au cours du mois. De plus, certains secteurs d’activité saisonnier sont touchés par des conditions difficiles. Par exemple l’absence de neige dans les stations ralentit l’embauche de saisonniers.

En résumé, le chômage est en augmentation en décembre de 0,8% pour les personnes sans activité.

Bilan du chômage en 2016 : Le nombre de demandeur d’emploi baisse de 3%

Il faut remonter à 2007 pour voir une baisse du chômage sur une année. Pour 2016, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) diminue de 3% soit 107.000 personnes en moins. Sur 12 mois, 7 ont été en baisse. Parmi les différentes catégories Pôle Emploi (A, B , C , …) et les différentes catégories de personnes (jeunes, seniors, …), le bilan diffère.

Voile le bilan du chômage pour l’année 2016 :

  • Nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A : moins 3% sur un an
  • Nombre d’inscrits en catégorie B : Quasi stabilité sur un an
  • Nombre d’inscrits en catégorie C : Hausse importante de 8,9 % sur un an
  • Pour les jeunes de moins de 25 ans : Forte baisse de 8,8% sur un an
  • Pour les plus de 50 ans : Hausse de 2% sur un an
  • Pour les chômeurs de longue durée : Baisse de 2,4% sur un an

Le point positif de l’année 2016 est la progression importante du nombre de CDI de 10% même si ils sont souvent rémunérés au SMIC. Selon les dires du ministre de l’emploi : « Les dispositifs que nous avons mis en œuvre ont contribué à dynamiser la création d’emplois salariés depuis deux ans ».

A noter que le plan de 500.000 formations lancé en janvier 2016 et les aides à la formation qui vont avec, portent également ses fruits. En effet, les personnes qui rentrent en formation intègrent la catégorie D. Cette dernière a vu ses effectifs augmenter de 24,6% (67.400 personnes en plus) pour l’année 2016.

L’année 2017 quant à elle sera probablement  moins favorable si l’on en croit les prévisions de l’Unedic. Pour ceux qui le souhaitent, le rapport complet (48 pages) est consultable directement sur ce lien.

Sur le même sujet

Laisser une réponse