Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Les sénateurs demandent une commission d’enquête sur les chiffres du chômage : Verdict en octobre

Bruno Retailleau, le président du groupe « Les Républicains » au Sénat a demandé une commission d’enquête sur les chiffres du chômage publié chaque mois dénonçant un manque de transparence. La forte baisse du nombre de demandeurs d’emploi au mois de janvier a soulevé des interrogations.

La commission d’enquête sera effective dès la première quinzaine du mois d’avril et devra rendre ses conclusions vers le mois d’octobre, soit 6 mois plus tard. Elle sera composée de 21 sénateurs de tous bord.

Enquete sur l'évaluation du chomage en france

Ouverture d’une enquête sur le calcul du chômage pour une plus grande transparence

Les données du chômage publiées chaque mois ont laissé bon nombre de personnes perplexes dont le président du groupe Les Républicains au Sénat. Les derniers chiffres en date montrent une baisse significative du nombre de demandeurs d’emploi au mois de janvier 2016 de 27.900 personnes. Un « record » depuis la crise de 2008. Cependant, selon les dires de Bruno Retailleau : « « Les bugs se multiplient et faussent les résultats ». Certains y voient une stratégie pour faire baisser artificiellement les chiffre du chômage avant les présidentielles de 2017.

La DARES (direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), un organisme officiel chargé de réaliser des études pour le Ministère du travail tire lui aussi la sonnette d’alarme. Les chiffres publiés chaque mois sont difficilement interprétables et il serait préférable d’en tirer plutôt une tendance sur une période plus longue.

Les éléments d’interrogations sur le calcul du chômage en France :

  • Annonce par le gouvernement d’un plan de formation des demandeurs d’emploi : il concernerait 500.000 chômeurs qui par conséquent ne seraient plus pris en compte dans le calcul du chômage
  • Des problèmes à répétitions : les demandeurs d’emploi sont tenu d’actualiser chaque mois leur situation (voir le calendrier). Au mois de janvier, plus de 230.000 personnes s’étaient vues sortir de la liste des demandeurs d’emploi pour absence de déclaration. Rappelons qu’en 2013, un problème de relance par un opérateur de téléphonie avait engendré une radiation de plus de 50.000 demandeurs d’emploi qui n’avait pas reçu le rappel habituellement fait par Pôle Emploi.

Ces différents facteurs ont incité les sénateurs à demander une commission d’enquête sur l’évaluation et l’évolution du chômage en France. Rappelons tout de même que 2 organismes sont chargés de publier les statistiques du chômage, à savoir la DARES en partenariat avec Pôle Emploi chaque mois et l’INSEE selon les critères du Bureau International du travail (BIT) chaque trimestre. Ils sont souvent différents. Découvrez dans cet article comment se calcule le taux de chômage, les catégories prises en compte et quels pourraient être les vrais chiffres du chômage.

Les idées reçues ont la peau dure. Après l’étude réalisée sur la fraude fiscale et sociale en France qui met l’accent sur le fait que les tricheurs ne sont pas forcément ceux à qui on pense, place à la méthode d’évaluation du chômage en France. Les conclusions seront connues au courant du mois d’octobre.

Sur le même sujet

Laisser une réponse