Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

AJPA : qui peut bénéficier de l’allocation aidant familial et comment ça marche ?

Allocation journalière du proche aidantVous accompagnez au quotidien un de vos proches qui est en situation de dépendance ou de handicap grave ? Vous pouvez peut-être bénéficier d’une nouvelle aide financière mise en place fin septembre 2020. Il s’agit de l’Allocation Journalière du Proche Aidant (AJPA).

Pour y avoir droit, vous devrez remplir certaines conditions, et notamment avoir été contraint de réduire ou arrêter votre travail en raison de cet accompagnement (voir qui peut bénéficier de l’AJPA).

L’AJPA n’est pas attribuée de manière automatique : si vous pensez pouvoir en bénéficier, vous devez faire une demande à la CAF ou la MSA en fonction de votre régime (voir la démarche).




Le montant de l’allocation pour les proches aidants a été fixé à 43,83 euros par jour pour les personnes en couple et 52,08 euros par jour pour les personnes seules (en savoir plus).

Pour en savoir plus sur la nouvelle allocation dédiée au proche aidant, poursuivez la lecture de cet article.

Qui peut bénéficier de l’allocation aidant ? 

Il ne suffit pas de s’occuper régulièrement d’un proche en difficulté pour être éligible à l’Allocation Journalière du Proche Aidant (AJPA). En effet, sont concernées par cette aide :

  • Les personnes ayant un lien particulier avec le proche vulnérable (il faut être soit son conjoint, soit un parent proche, soit habiter avec une personne âgée ou handicapée)
  • Les personnes résidant en France de manière stable et régulière
  • Les salarié(e)s dans le secteur public ou privé ayant fait une demande de congé proche aidant, les travailleurs indépendants, les stagiaires de la formation professionnelle rémunérée, les personnes au chômage percevant une indemnisation, les VRP, ou les salariés d’un particulier employeur
  • Les personnes ayant été contraintes de réduire ou cesser leur activité professionnelle pour venir en aide au proche concerné
  • Les personnes ne percevant pas de rémunération de la part du proche vulnérable au titre de l’APA ou de la PCH
  • Les personnes ne touchant aucune de ces aides : les indemnités journalières de congé maternité, paternité, ou adoption, l’indemnisation d’interruption d’activité, l’allocation de remplacement pour maternité ou paternité, la PREPARE de la PAJE, l’AAH, l’AEEH, l’AJPP, ou encore l’AJAP
  • Les personnes n’ayant pas touché les 66 allocations journalières correspondant à l’AJPA au cours de leur carrière professionnelle

Le proche vulnérable aidé doit, quant à lui :

  • Habiter en France de manière stable et régulière
  • Avoir un taux d’incapacité de minimum 80% OU un degré de dépendance GIR entre 1 et 3



Quelle démarche pour percevoir l’AJPA ? 

Pour percevoir l’AJPA, vous devez impérativement en faire la demande. La démarche s’effectue soit  auprès de la CAF, soit auprès de la MSA : tout dépend de votre régime. 

Les personnes affiliées à la CAF pourront réaliser leur demande d’AJPA sur internet via le site de la CAF. Une fois connecté à l’espace CAF en ligne, il faut passer par la rubrique « Demander une prestation ». Si vous n’avez pas encore de compte CAF en ligne et n’êtes pas allocataire, cliquez ici pour accéder au service dédié.

Il est par ailleurs possible de faire une demande papier en complétant le formulaire dédié puis en le retournant à la CAF.

Les personnes affiliées à la MSA devront automatiquement faire une demande papier, à l’aide du même formulaire.

Bon à savoir : les personnes bénéficiaires de l’AJPA doivent mettre à jour leur situation régulièrement en remplissant une attestation à fournir chaque mois à la CAF ou la MSA.

Quel est le montant de l’allocation pour les aidants familiaux ? 

L’AJPA a été mise en place fin 2020. Pour l’année en cours, les montants suivants ont été fixés pour cette aide :

  • 52,08 €/jour pour les personnes qui vivent seules
  • 43,83 €/jour pour les personnes en couple, sachant que ce montant peut être cumulé lorsque des personnes en couple sont toutes les deux considérées comme des proches aidants (elles ont alors droit à 22 jours d’AJPA maximum par mois chacune)

Bon à savoir : l’AJPA est versée pour une durée limitée. En effet, il est possible de la percevoir pour 66 jours maximum sur l’ensemble de sa carrière professionnelle (jours fractionnables par ½ journées), et pour 22 jours au plus au titre d’un mois civil.

Les personnes au chômage, par ailleurs, doivent informer Pôle emploi en donnant leur nombre de jours de congés pour proche aidant, qui est alors déduit de leurs ARE.

Enfin, il est utile de savoir que le versement de l’APJA ouvre droit à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) de manière automatique.

Crédit photo : © StockUnlimited

le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
Laisser une réponse