Categories: Non classé

Quel est le rôle des AESH ? Quelle est leur rémunération ? À quelles indemnités peuvent-ils prétendre ?

Les Accompagnants des Élèves en Situation de Handicap (AESH) occupent aujourd’hui une place majeure au sein du système éducatif. En offrant un soutien individualisé aux élèves en situation de handicap, ils facilitent à la fois leur intégration et leur réussite scolaire.

Mais malgré leur rôle fondamental et leurs nombreuses responsabilités, la question de leur rémunération est souvent au centre de revendications. En effet, alors que leur contribution est indispensable au bon fonctionnement de l’école inclusive, leur quotité de travail effective ne leur permet pas toujours de percevoir un salaire supérieur au salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC).

Alors, quel est le rôle des AESH ? À quel salaire peuvent-ils prétendre et de quelles indemnités peuvent-ils bénéficier ? Retrouvez, dans cet article, toutes les informations essentielles concernant la rémunération des AESH.

AESH : quel est leur rôle au sein de l’Éducation nationale ?

Les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) ont, aujourd’hui, plus que jamais, un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement de l’école inclusive. En effet, grâce à un accompagnement individualisé, ils permettent, aux élèves en situation de handicap, de gagner en autonomie et de participer activement aux apprentissages. À ce titre, ils font partie intégrante de l’équipe éducative et participent aux différentes réunions organisées au sein de l’établissement.

Leurs différentes missions, définies par la circulaire du 3 mai 2017, sont les suivantes :

  • Accompagner les élèves dans leurs activités quotidiennes
  • Encourager leur mobilité
  • Favoriser l’accès des élèves aux activités d’apprentissage
  • Les accompagner dans les interactions sociales et relationnelles

Bon à savoir : les AESH bénéficient d’une formation initiale de 60 heures et sont, dans un premier temps, recrutés pour une durée de trois ans, renouvelable une fois. À l’issue de ces trois premières années, ils ont s’ils le souhaitent, la possibilité d’obtenir un CDI.

 

Quel temps de travail pour un AESH ?

Pour un temps complet, la durée annuelle de travail des AESH est de 1 607 heures, réparties sur 41 à 45 semaines. Ce nombre de semaines travaillées comprend à la fois leur temps d’accompagnement, mais également un temps de préparation, de réunions, ou encore un temps de formation.

Cependant, il arrive bien souvent qu’un AESH ne travaille pas à temps complet puisque son emploi du temps est principalement fonction du temps de présence des élèves au sein de l’école, soit 24 heures par semaine.

La quotité de travail peut alors se calculer en multipliant d’abord le nombre d’heures d’accompagnement hebdomadaire par 41 semaines puis en divisant le nombre obtenu par 1.607 heures.

Exemple : Un AESH travaillant 24 heures par semaine peut calculer sa quotité de travail ainsi :

  • 24 x 41 = 984 heures de travail annuelles
  • 984/1.607 = 0,612, sa quotité de travail est de 61,2 %

 

Quel est le salaire d’un AESH ?

Même si leur rôle est primordial et malgré une revalorisation récente de leur indice, le salaire des AESH reste encore l’un des plus bas exercés au sein de la Fonction publique.

Depuis janvier 2024, une nouvelle grille indiciaire est appliquée au salaire des AESH. Elle est composée de 11 échelons allant de l’indice 371 à 455 selon l’ancienneté et la situation de l’accompagnant.

Échelon Indice Salaire brut (temps complet) Salaire brut temps partiel à 62 %
1 371 1.826,35 € 1.132,34 €
2 375 1.846,04 € 1.114,54 €
3 380 1.870,66 € 1.159,81 €
4 385 1.895,27 € 1.175,07 €
5 395 1.944,50 € 1.205,59 €
6 405 1.993,73 € 1.236,11 €
7 415 2.042,95 € 1.266,63 €
8 425 2.092,18 € 1.297,15 €
9 435 2.141,41 € 1.327,67 €
10 445 2.190,64 € 1.358,20 €
11 455 2.239,86 € 1.388,71 €

Pour connaître le salaire brut mensuel d’un AESH à temps plein, le calcul est le suivant :

À l’inverse, s’il est à temps partiel, il faudra procéder ainsi :

  • Indice majoré x valeur du point d’indice x quotité travaillée

Notez que l’augmentation de la rémunération s’opère tous les 3 ans de manière automatique et régulière sans qu’il y ait nécessité d’un entretien professionnel.

Bon à savoir : la rémunération des AESH est effective durant toute la période des vacances scolaires.

 

Salaire des AESH : quel est le calendrier de paiement ?

Les AESH, rémunérés par l’Éducation nationale, sont payés à dates fixes et régulières. Notez cependant que selon les établissements bancaires, un décalage de 1 à 2 jours peut s’observer par rapport aux dates indiquées dans le calendrier suivant :

Salaire du mois de Date de versement
Janvier 2024 Lundi 29 janvier
Février 2024 Mardi 27 février
Mars 2024 Mercredi 27 mars
Avril 2024 Vendredi 26 avril
Mai 2024 Mercredi 29 mai
Juin 2024 Mercredi 26 juin
Juillet 2024 Lundi 29 juillet
Août 2024 Mercredi 28 août
Septembre 2024 Jeudi 26 septembre
Octobre 2024 Mardi 29 octobre
Novembre 2024 Mercredi 27 novembre
Décembre 2024 Vendredi 20 décembre

 

À quelles indemnités un AESH peut-il prétendre ?

En plus du salaire de base, la rémunération d’un AESH peut être complétée par différentes indemnités.

 

L’indemnité de fonctions

Depuis septembre 2023, une indemnité de fonctions est versée à l’ensemble des AESH dès leur prise de fonction. Son montant est de 1.529 € brut par an pour un temps complet. Elle est cumulable avec les autres indemnités.

 

L’indemnité de fonction des AESH référents

Certains AESH peuvent, s’ils le souhaitent, occuper la fonction de référents. Ils ont alors pour mission d’accompagner les AESH entrant dans la profession et bénéficient, à ce titre, d’une indemnité supplémentaire. Son montant, revalorisé de 10 % en juillet 2023, est de 660 € brut par an.

 

L’indemnité REP ou REP+

De la même manière que les enseignants exerçant au sein d’un établissement classé éducation prioritaire, depuis janvier 2023, les AESH bénéficient d’une indemnité REP ou REP +.

Selon la quotité de travail (temps complet ou non), la zone géographique et la classification de l’établissement, son montant peut varier de 1.106 € par an (pour un établissement REP) à 3.263 € par an (pour un établissement REP +).

 

Les autres indemnités des AESH

Enfin,  les AESH peuvent percevoir d’autres indemnités telles que :

Bon à savoir : le supplément familial de traitement ainsi que l’indemnité de transport ne sont pas automatiques. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès de votre administration.

Crédit photo : © wavebreak3 / Adobe

1/5 - (1 vote)
le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
Pierre

Share
Publié par
Pierre

Recent Posts

L’allocation ponctuelle : une aide précieuse pour les jeunes de 16 à 25 ans en recherche d’emploi

Tout savoir sur l’allocation ponctuelle, cette aide financière à destination des jeunes de 16 à…

2 semaines

Carte vitale dématérialisée : un tournant numérique pour vos dépenses de santé

Qu’est-ce que la carte vitale dématérialisée ? Quels sont ses avantages ? Comment se la procurer ?

4 semaines

Nouvelle réforme de l’assurance chômage : quelles sont les mesures annoncées ?

La nouvelle réforme de l'assurance chômage rentrera en vigueur le 1er décembre 2024 : quels…

1 mois

Point Conseil Budget : un accompagnement sur mesure pour vous aider à mieux gérer votre situation financière

Vous rencontrez des difficultés financières ? Retrouvez, dans cet article, toutes les informations concernant le…

2 mois

Le Parcours Emploi Santé : un accompagnement sur mesure pour les demandeurs d’emploi longue durée

Vous éprouvez des difficultés à vous réinsérer professionnellement ? Et si vous découvriez le Parcours Emploi…

2 mois

En quoi consiste le dispositif France Services ? Quels sont les services proposés et comment les contacter ?

En quoi consiste le dispositif France Services ? Comment trouver le point d'accueil le plus…

2 mois