Categories: Aides Financières

Simulateur du RSA : comment estimer le montant de vos droits rapidement et gratuitement ?

Vous souhaitez savoir si vous êtes éligible au RSA ? Vous avez besoin de connaître le montant de RSA auquel vous avez droit ? Votre situation a changé et vous vous demandez si vous pouvez toujours bénéficier de cette aide financière versée par la CAF ou la MSA.

Un simulateur RSA gratuit vous permet d’effectuer une estimation en ligne. Cet outil vous communique, en quelques minutes seulement, les informations sur vos droits concernant le RSA socle.

Ce qu’il faut savoir sur le simulateur RSA :

  • Son utilisation est totalement gratuite et anonyme
  • Ses données sont régulièrement actualisées : il tient compte des montants et conditions en vigueur
  • Il vous permet d’obtenir une réponse en 2 minutes
  • Vous pouvez l’utiliser que vous soyez déjà bénéficiaire du RSA ou non
  • Il est simple d’utilisation




Pour accéder directement au Simulateur RSA, cliquez ici :

Simulateur RSA : les informations demandées

En France, le cap des 2 millions de personnes percevant le RSA a été franchi fin 2020, la crise sanitaire ayant accru le nombre de bénéficiaires de cette aide financière mensuelle versée par la CAF.

Si vous souhaitez savoir si, vous aussi, vous êtes éligible à cette prestation sociale, vous pouvez utiliser ce simulateur en ligne. Il s’agit d’un outil facilement accessible qui permet de connaître :

  • Votre éligibilité
  • Les montants auxquels vous avez droit

Pour estimer vos droits au RSA, l’outil tient compte de plusieurs types d’informations relatives à votre situation personnelle. Ainsi, au cours de votre simulation, vous devrez renseigner :

  • Votre âge et votre nationalité
  • Votre situation maritale (célibataire, marié, pacsé, etc.)
  • Les informations concernant la composition de votre foyer (nombre d’enfants à charge)
  • Votre situation face au logement (locataire, propriétaire, etc.) et votre code postal
  • Les ressources de votre foyer pour les 3 derniers mois

Votre identité n’est pas demandée lors de votre simulation RSA.

Enfin, sachez que vous pouvez effectuer autant de simulations que vous le voulez. En cas d’erreur, il est possible de recommencer votre simulation ou de revenir à l’étape précédente.

Comment fonctionne le simulateur gratuit RSA ?

L’outil est facile à utiliser et permet de connaître ses droits au RSA en quelques minutes seulement. Ainsi, seules 5 étapes sont nécessaires pour obtenir un résultat, sachant que :

  • Il faut simplement cliquer sur le bouton « Suivant », une fois que vous avez renseigné les informations requises, pour passer à l’étape suivante
  • Il est possible de revenir à l’étape précédente à tout moment en cliquant sur l’icône « bonhomme » qui se présente de la sorte :

  • Si vous avez oublié de renseigner une information, vous voyez apparaître un message rouge en bas de page
  • Pour entamer une nouvelle estimation RSA, vous pouvez cliquer sur l’icône « Recommencer » située en bas de votre écran à n’importe quel moment
  • Lorsque vous voyez apparaître l’icône « + d’infos », cela signifie que vous pouvez obtenir des précisions supplémentaires sur l’information demandée

RSA simulation : les différentes étapes

Si vous souhaitez en savoir plus sur le simulateur RSA avant de commencer votre estimation, vous trouverez ci-dessous tous les détails utiles étape par étape .

Pour accéder directement au Simulateur RSA, cliquez ici :

Estimer RSA, étape 1 : les informations sur votre profil

Votre simulation RSA commence lorsque vous cliquez sur le bouton suivant :

Durant cette première étape de la simulation RSA, vous devez renseigner votre âge et votre nationalité. De plus, à droite de votre écran, plusieurs types de situations vous sont proposés. Vous devez simplement cliquer sur le(s) bouton(s) correspondant à votre cas personnel, ou sur « Je ne suis dans aucune de ces situations » si tel est votre cas.

Par ailleurs, selon votre situation professionnelle, quelques informations supplémentaires peuvent être demandées (les questions apparaissent seulement si vous avez coché une des cases concernées) :

  • Si vous avez coché la case « Étudiant(e), apprenti(e) » : vous devez indiquer votre échelon de bourse
  • Si vous avez coché la case « Inscrit comme demandeur d’emploi » : vous devez renseigner la date de fin de votre dernier contrat de travail, mais aussi préciser si vous avez travaillé 5 ans durant les 10 dernières années. Cela permet de déterminer votre éligibilité à l’ASS. Si vous répondez de manière affirmative à cette question, sachez que vous devez faire valoir vos droits à l’ASS en premier lieu.
  • Si vous avez coché la case « En situation de handicap » : vous devez renseigner votre taux d’incapacité et préciser si vous avez une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi reconnue par la CDAPH. Le cas échéant, vous pouvez peut-être percevoir l’AAH. Dans ce cas, vous devez faire valoir vos droits à cette aide de la CAF en priorité.

Une fois tous les champs renseignés, cliquez sur « Suivant » pour passer à l’étape suivante.



Estimation RSA, étape 2 : votre situation de couple

Le simulateur vous demande ici de préciser votre situation maritale : marié(e), pacsé(e) ou en union libre (case « En couple »), ou célibataire (case « Seul »).

Si vous êtes en couple, vous devez ensuite renseigner les informations sur son profil (âge, nationalité, situation parmi celles proposées).


Une fois tous les champs renseignés, cliquez sur « Suivant » pour passer à l’étape suivante.

RSA simulateur, étape 3 : la composition de votre foyer

Vos droits au RSA dépendent aussi de la composition de votre foyer. Ainsi, lors de cette étape, vous devrez indiquer le nombre d’enfants à votre charge et leurs âges respectifs.

Si vous avez des interrogations sur la notion d’enfant à charge, cliquez sur l’icône « +d’infos » pour en savoir plus.

Une fois tous les champs renseignés, cliquez sur « Suivant » pour passer à l’étape suivante.

Simulateur de RSA, étape 4 : votre logement

Le simulateur a besoin de connaître les informations sur votre situation face au logement pour déterminer le montant exact de vos droits au RSA. En effet, cette prestation de la CAF tient compte du forfait logement. Concrètement , cela signifie que vos aides au logement sont déduites de vos droits au RSA.

Ainsi, cochez les cases correspondant à votre situation (locataire, propriétaire, etc.).

Une fois tous les champs renseignés, cliquez sur « Suivant » pour passer à l’étape suivante.

Simulation de RSA, dernière étape : vos ressources sur les 3 derniers mois

Il s’agit d’une étape essentielle, le RSA étant attribué sous conditions de ressources.

Voici les informations utiles pour renseigner vos ressources sur le dernier trimestre :

  • Vos revenus d’activité : vous renseignez ici les montants nets de vos salaires, vos revenus de stage, et de votre prime d’activité si vous avez perçu un montant au titre de cette aide au cours des 3 derniers mois. Si vous êtes indépendants, indiquez votre chiffre d’affaires (auto-entrepreneur) ou votre dernier bénéfice (exploitant agricole, profession libérale…) selon votre statut juridique.
  • Vos allocations : les allocations familiales sont prises en compte pour le calcul du RSA. Veillez, par conséquent, à bien renseigner les montants correspondant aux prestations que vous percevez (AAH, ASS, allocations logement, etc.).
  • Vos indemnités : précisez ici les montants de vos indemnités maladie, de maternité, accident du travail, etc.
  • Vos pensions : précisez ici les montants correspondant à votre pension alimentaire, votre retraite ou une éventuelle prestation compensatoire.
  • Vos revenus du patrimoine : si vous avez perçu des revenus locatifs ou du capital, vous devez préciser les montants (montants présents sur votre avis d’imposition).
  • Les autres ressources : précisez ici les montants des éventuelles bourses, gains exceptionnels perçus ou argent épargné (en savoir plus sur le RSA et l’argent placé) durant le dernier trimestre.

Bon à savoir : une fois les informations relatives à vos ressources complétées, vous devrez faire de même pour votre conjoint et vos enfants si ces derniers ont perçu eux aussi des ressources durant le dernier trimestre.

Une fois tous les champs renseignés, cliquez sur « Suivant » pour passer à l’étape suivante et obtenir le résultat de votre simulation RSA.

Si vous êtes éligible au RSA, voici ce qui apparaît :

Dans ce cas, n’hésitez pas à déposer votre dossier de demande de RSA (voir toutes les informations utiles sur la démarche).

À noter : le résultat obtenu après votre simulation RSA en ligne est uniquement basé sur les informations que vous avez complétées. Il s’agit donc d’un résultat communiqué à titre indicatif. Seules la CAF ou la MSA peuvent vous renseigner sur vos droits réels après étude de votre dossier.

Crédit photo : © StockUnlimited

le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
Dorothee

Share
Publié par
Dorothee

Recent Posts

Comment faire une simulation de la prime de noël ? Comment estimer son montant ?

Avec le simulateur de la prime de Noël, estimez votre éligibilité et le montant que…

3 jours

Chômage et interim : comment ça marche ? Quelles sont les conditions pour percevoir les ARE ?

Les intérimaires peuvent percevoir du chômage. Ils peuvent opter pour un versement en complément du…

3 semaines

Droit au chômage après expatriation : comment percevoir les ARE lors d’un retour en France ?

Dans certains cas, il est possible de percevoir les allocations chômage après une période d'expatriation.

2 mois

Portage salarial et chômage : comment cumuler ces deux sources de revenus ? Quel est le mode de calcul ?

Un travailleur lié avec une société de portage peut, sous conditions, bénéficier des allocations chômage…

2 mois

Allocation chômage et travail saisonnier : Quelles sont les conditions et comment sont calculées les allocations ?

Il est tout à fait possible de toucher le chômage après un contrat saisonnier si…

3 mois

Chômage et retraite : peut-on cumuler ces deux sources de revenus ? Quelles sont les conditions ?

Il est possible dans certains cas de cumuler l'allocation chômage avec une pension de retraite.

3 mois