Categories: Non classé

Calculez votre durée d’indemnisation au chômage : Cas général et cas particulier

Réforme de l’assurance chômage : à partir du 1er août 2020 et jusqu’au 31 décembre 2020, la durée minimale d’indemnisation au chômage passe à 4 mois. Cela provient du fait que pour bénéficier de droits au chômage, vous devez avoir travaillé au moins 4 mois (contre 6 mois auparavant). Les informations ci-dessous ont été mises à jour.

Pendant combien de temps touche-t-on le chômage?

La durée d’indemnisation Pôle emploi dépend en premier lieu de l’affiliation à l’assurance chômage, et donc de la durée vos contrats de travail.

Selon le Code du travail, la durée de versement des allocations chômage est calculée en fonction de l’activité salariée des 27 derniers mois*. Ainsi, le droit à l’indemnisation commence dès que l’on a cumulé 88 jours (ou 610 heures) de travail, en continu ou en discontinu durant les 27 derniers mois*.

Vous trouverez dans ce dossier, les règles générales sur la durée de versement de vos ASSEDIC et les règles à appliquer en fonction des cas particuliers (âge, chômage partiel…).

* Votre période de recherche d’activité salariée est augmentée. Elle passe de 27 mois auquel on rajoute la durée du second confinement.

La durée de versement des ASSEDIC : Le cas général

Le cas général concerne les personnes de moins de 53 ans à la date de leur dernier jour travaillé : Vous devez avoir cotisé aux allocations chômage au moins 88 jours (jours ouvrables) ou 610 heures de travail au cours des 27 derniers mois* pour bénéficier des allocations chômage (voir le droit au chômage pour en savoir plus).

Votre durée d’indemnisation au chômage sera égale à votre durée du travail durant ces 27 derniers mois* à hauteur de 24 mois maximum.

Exemple : Vous avez un contrat de travail qui démarre en novembre 2019 et se termine fin juin 2020, soit 8 mois. À la fin de votre contrat, il faudra procéder à votre inscription au Pôle emploi, vous serez alors indemnisé durant 8 mois consécutifs.

La durée maximum d’indemnisation est de 24 mois consécutifs. Cette durée peut être allongée dans certains cas particuliers (voir ci-dessous). Dans tous les cas, la continuité du versement de vos indemnités chômage est soumise à une actualisation pôle emploi mensuelle obligatoire.

Notez bien que, le versement de votre allocation chômage ne démarre pas immédiatement après votre inscription au pôle emploi. Il existe en effet un délai de carence de 7 jours minimum qui peut être prolongé en cas d’indemnité compensatrice de congés payés ou d’indemnité de licenciement (jusqu’à un maximum de 150 jours). Plus d’informations sur le sujet sur la page consacré au délai de carence Pôle emploi.

Rallongements des droits pour certains demandeurs d’emploi : si vous êtes arrivé en fin de droits durant le second confinement, vous bénéficiez de droits supplémentaires :

  • Vos droits sont prolongés durant le second confinement

En cas de doute, vous pouvez effectuer une simulation gratuite de la durée de votre indemnisation chômage à partir de ce lien.

Si vous poursuivez vos études, vous pouvez vous renseigner sur le chômage étudiant. Seuls de rares cas de figure permettent de cumuler les 2 statuts.

 

La durée d’indemnisation chômage : Les cas particuliers

Les règles générales énoncées ci-dessus peuvent être plus favorables en fonction de votre âge ou de votre situation professionnelle. Notez que l’âge pris en compte est celui du dernier jour de votre dernier contrat de travail.

Si vous avez entre 53 ans et 61 ans

La durée minimale de travail est identique au cas général soit 4 mois minimum travaillés (88 jours) ou 610 heures. Mais, la période prise en compte est plus longue, elle passe de 27 mois à 39 mois. De plus la durée maximale d’indemnisation au chômage est allongée. Elle passe de 24 mois à 30 mois pour les personnes âgées de 53 à 54 ans et à 36 mois pour celles de 55 ans ou plus.

Si vous avez plus de 61 ans

Si vous n’avez pas atteint le nombre suffisant de trimestres cotisés pour prétendre à une retraite à taux plein, vous percevrez le chômage jusqu’à pouvoir bénéficier de votre retraite. Plusieurs conditions sont toutefois requises :

  • Être en cours d’indemnisation depuis au moins 1 an
  • Avoir cotisé au régime d’assurance chômage pendant au moins 12 ans (dont au moins 1 an en continu durant les 5 dernières années ou 2 ans discontinus)
  • Avoir au minimum 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse

Si vous remplissez ces conditions, votre durée d’indemnisation chômage s’étalera jusqu’à que vous ayez suffisamment de trimestres pour obtenir une retraite à taux plein. Consultez l’article sur la validation des trimestres retraite au chômage.

Durée de versement des ASSEDIC en cas de Chômage partiel

Dans le cas où votre entreprise est en cessation d’activité, vous pouvez toucher le chômage durant cette période. Il faut distinguer 2 cas distincts :

  • En cas de cessation totale de l’activité : L’allocation chômage est versée durant 182 jours, avec une prolongation possible si l’entreprise tarde à reprendre son activité.
  • En cas de cessation partielle de l’activité : Un cumul du salaire et de l’allocation est opéré dans une limite de 15 mois pour les personnes de moins de 50 ans, et sans limite au-delà.


A l’épuisement vos droits ASSEDIC, une allocation de solidarité spécifique (voir http://www.aide-sociale.fr/ass-allocation-solidarite-specifique/) peut être attribuée pour une période de 6 mois renouvelables. Sa durée évolue en fonction de la situation personnelle, de l’âge et des périodes travaillées. De ce fait, un conseiller Pôle Emploi est en mesure de vous aiguiller sur le sujet.

5 / 5 ( 2 votes )
le forum
Pour commenter, il y a les commentaires ! Pour une question, utilisez le forum !
kad

Commentaires

  • je vais être licencié pour faute administrative sa fait 37 ans que je travaille 30 ans comme infirmière est 7ans comme famille d’accueil, est que je vais toucher le chômage combien de temps merci d’avance

  • Bonjour,
    Je travaille depuis 35 ans dans la même entreprise.J'ai travaillé 18 ans à
    temps pleins et 17 ans en mi-temps thérapeutique .Aujourd’hui j'ai repris a temps plein car il y a un plan social pour mars 2021. Pourriez-vous me dire comment va être calculer mon chômage j'ai 56 ans
    Merci par avance de votre réponse Muriel

  • Bonjour,
    J'ai une situation particulière à vous présenter.
    Je touche actuellement une pension militaire après 24 ans de service dans les armées. Je travaille depuis 12 ans dans la fonction publique d'Etat. Je bénéficie d'une carrière longue avec donc un départ à la retraite à 60 ans. J'en ai bientôt 57.
    Je souhaiterai bénéficier d'une rupture conventionnelle (RC) à négocier avec mon employeur. Le décret du 16 juin relatif au régime particulier d'assurance chômage stipule que l'ARE a été étendu aux agents bénéficiant d'une RC.

    Deux questions:
    Jusque quel âge vais-je pouvoir toucher une allocation chômage en sachant qu'a 60 ans j'aurais 169 trimestres donc la totalité de mes trimestres ?
    Vais-je pouvoir la toucher jusque 62 ans ?

    Merci

  • Bonjour,
    J'ai été indemnisé suite à une rupture conventionnelle du 02/12 /2016 au 19/02/2018.
    J'ai ensuite cessé d'être indemnisé,ayant retrouvé un emploi à l'étranger, pour une société étrangère ( contrat de travail international)
    Suite au Covid 19 , la société a rompu mon contrat et je suis de nouveau sans-emploi.
    Puis-je bénéficier du versement du solde de mes droit à l'indemnisation(ARE) ?

  • Bonjour,

    Quels sont les droits attribués au terme d'une indemnisation ARE prolongée, suite à emplois effectués au cours de cette période.

  • Bonjour,
    J'ai travaillé 7 ans et demi dans une entreprise d'août 2012 à mars 2020.
    J'étais en congé maternité de mai 2019 à novembre 2019 puis en congé parental de mi novembre 2019 à mi janvier 2020 (2 mois).
    J'ai repris le travail mi-janvier 2020 à temps complet et j'ai travaillé jusqu'à mi-mars 2020 dans la même entreprise car j ai posé ma démission pour un autre poste. Mi-mars à fin mars 2020 j etais en congé sans solde.
    J'ai donc commencé un nouveau job depuis le 1er avril 2020. Je suis en période d'essai actuellement. Si l'employeur décide de rompre le contrat de travail aurais je droit au chômage compte tenu des differentes interruptions de travail que j'ai eu ces derniers mois ?
    Merci par avance pour votre retour.

  • J'ai été licencié pour faute grave et je travaille dans cette entreprise depuis 6 ans avec un salaire brut de 1520€ et 151h67.

    J’aurais droit aux allocations chômage? J’aimerais savoir à combien s'il vous plait ?

    Un autre problème qui se pose est que j'ai l'intention de retourner au Portugal dans les prochaines mois j'aurai droit aussi si je suis la bas? comment c'est?

    Avec mes remerciements, cordialement.

  • bonjour, je vais avoir 62 ans le 26 mars 2020, je suis assistante maternelle. Je viens d'apprendre que mes contrats de travail ne seront pas reconduits et se termineront donc le 31 août 2020. Actuellement je n'ai que 146 trimestres cotisées et j'aimerais savoir si je peux beneficier d'indemnités de chômage jusqu'à la date de ma retraite à taux plein. Avec mes remerciements, cordialement

  • Le délai de carence est-il inclus dans la période d'indemnisation ? J'ai 58, le délai d'indemnisation est de 36 mois, si j'ai 4 mois de carence la durée totale est t'elle de 40 mois ou reste t'elle à 36 mois ? Merci d'avance pour votre retour.

    • Bonjour Denis,

      Les différés d'indemnisation et le délai d'attente (7 jours) décalent le début du versement des allocations. En revanche, ils ne modifient pas la durée de votre indemnisation.

      Dans votre situation, le versement de votre allocation chômage débutera après 4 mois de carence pour 36 mois d'indemnisation.

      Cordialement.

  • Bonjour
    je suis né le 15 FÉVRIER 1958 , j'ai commencé' à travailler le 1 décembre 1980
    SI JE SUIS LICENCIE LE 31 MAI 2020 jusqu a quand je serai indemnisé

    merci

    • Bonjour,
      Le 31 mai 2020 vous aurez plus de 62 ans. Si vous avez travaillé et cotisé à la caisse de retraite sans interruption depuis le 01/12/1980, vous aurez accumulé à la date du 31/05/2020 158 trimestres. Je suppose que cela ne suffira pas pour obtenir la retraite à taux plein car il va vous manquer des trimestres. Il vous en faudra 167 (né en 1958).
      Lors de votre inscription à pôle emploi, que je vous conseille de faire dès le 01/06/2020, le lendemain de votre licenciement, lors de la constitution de votre dossier, ayant dépassé les 62 ans, âge légal de départ possible à la retraite, ils vous demanderont où vous en êtes en terme de nombre de trimestres. Il vous manquera alors 9 trimestres pour prétendre à faire valoir votre retraite à taux plein. Pôle emploi vous versera l'ARE jusqu'à ce que vous cumuliez suffisamment de trimestres pour prétendre à la retraite. En résumé, vous vous inscrivez à pôle emploi le 01/06/2020. Vous avez par exemple un délai de carence pour congés payés et indemnité légale de 2 mois, vous commencerez à toucher l'ARE dès août 2020. Quoi qu'il en soit, pôle emploi vous indemnisera jusqu'à la date de retraite à taux plein et vos 167 trimestres. Pour vous environ jusqu'à l'automne 2022 (9 trimestres à enregistrer). L'indemnisation pôle emploi donne droit à enregistrement des trimestres retraite et donc le compteur tourne (pas pour le calcul du montant, juste pour le compteur). Pas de souci pour vous donc, vous ferez sans problème le pont licenciement, ARE de pôle emploi puis retraite à taux plein.

  • Si je démissionne d'un poste en CDI pour effectuer une mission d'intérim, aurai-je droit au chômage à l'issue de ma mission?

  • Quand on a travaillé en Suisse et qu’on a une rupture de contrat et que je veux revenir travailler en France ,a-t-on le droit au chômage ou une formation. Merci pour votre réponse.

  • Bonjour , j'aimerai comprendre, j'ai travaillée plus de 1 AN dans la même boite et j'ai le droit à 6 mois de chômage ?? Alors qu'un ami a travaillé 8 mois dans une boite et à touché 1 ans et demi de chômage ? pour moi je vois pas la logique ...quelqu’un pourrait m'expliquer svp ?

  • ayant droit a deux ans de chomage, j'ai une carence de 8mois, est ce que la durée des droit a deux ans de chomage parte apres le delai de carence ou est il deduit de cette durée soit 24mois- _mois.

    • En fait vous avez un droit de 730 jours. C’est un peu comme un compteur. Chaque mois vous êtes indemnisé un certain nombre de jours et ce nombre de jour payé est déduit de votre compteur. Donc non les 8 mois de carence ne se déduise pas de la durée de vos droits.

  • Pour info et contrairement à ce que dit l’article dans le premier paragraphe les 88 jours n’en sont pas en jours ouvrables. La notion de jours travaillé est simplement limitée à 5 jours maximum par semaine civile. Quelqu’un travaillant du jeudi au dimanche sur une semaine aura bien accumulé 4 jours travaillés même si le dimanche n’est pas un jour ouvrable.

    • Bonjour Marc,

      Effectivement, les 88 jours pour ouvrir des droits à l'ARE ne sont pas limités en jours ouvrés. Les jours travaillées sont pris en compte dans la limite de 5 par semaine. Suite à votre commentaire, nous avons mis l'article à jour.

      Cordialement.

  • J ai 60 ans j ai ete au chômage 1 ans et a partir de ce mois je ne touche plus de chômage je ne comprends pas

  • Bonjour
    J'ai 59ans j ai travaillé 22 ans je vais être licencié économique
    La question ma durée d indemnisation chômage de combien
    Et-il possible de prolonger jusqu'à mon départ à la retraite à 62 ans

    • Normalement, d'après vos informations, vous avez travaillé 22 ans et vous serez au chômage après 59 ans, ou du moins commencerez à être indemnisé par pôle emploi après 59 ans (date inscription + délai de carence). Ce qui veut dire que vous devez pouvoir bénéficier de l'indemnité chômage (Allocation de Retour à l'Emploi ou ARE officiellement) pendant 36 mois.
      Ainsi, lors de votre anniversaire de vos 62 ans, vous serez encore bénéficiaire de l'ARE. Dans ce cas et à votre demande les ASSEDIC vous prolongeront alors l'ARE jusqu'à l'âge de votre retraite à taux plein, c'est à dire l'âge auquel vous aurez tous vos trimestres pour prendre votre retraite. Au pire, cela peut aller jusqu'à 67 ans maxi.

  • Bonjour,

    j'ai 59 ans et 8 mois. Je risque de partir en rupture conventionnelle avant mes 60 ans à la demande de mon employeur. Je serais à taux plein seulement dans 4 ans et 4 mois (juillet 2022). Est-ce que mon indemnisation peut courir jusqu'à la date du taux plein?
    En vous remerciant pour la réponse.

  • Bonjour,
    J'ai qq questions à poser si quelqu'un connait.
    Ma situation est: j'ai travaillé pendant 2 ans (CDD de 10-2015 à 09-2017) pour un institut public et j'ai le droit d'être indemnisée pendant 2 ans.
    Pourtant je voudrais savoir :
    1) au cas où je trouve un poste CDD à l'étranger à plein temps jusqu'à quand j'aurai le droit de reprendre l'indemnisation après être rentré en France et pour combien de temps?

    2) au cas où je participe à un projet avec un contrat en temps partiel et je touche une rémunération qui est moins grande que mon indemnisation, est - ce j'ai le droit de compléter le montant avec une indemnisation complémentaire au salaire?

    Je vous remercie d'avance.
    Bonne journée,
    AF

Share
Publié par
kad

Recent Posts

Le congé du proche aidant (anciennement congé de soutien familial) : comment en bénéficier ?

Le congé proche aidant remplace, depuis 2017, le congé de soutien familial. Il s’agit d’un…

2 semaines

Aide personnalisée au logement CAF : comment est-elle calculée et quelles sont les démarches ?

Afin de vous aider à assumer les charges de loyer, il est possible de bénéficier…

1 mois

Montant de la prime de Noël 2020-2021 : Qui y a droit et quand sera-t-elle versée ?

Les bénéficiaires du RSA et les personnes percevant l'ASS, l'AER, l'ACRE ASS, la RFPE ou…

1 mois

Comment fonctionne l’assurance chômage pour les intermittents du spectacle ?

En tant qu'intermittent du spectacle, il est possible de toucher le chômage. Pour cela, des…

2 mois

Chômage partiel ou technique : les droits du salarié et les obligations de l’employeur

En raison de l'épidémie de Covid-19, une entreprise peut décider de faire une demande de…

2 mois

AJPA : qui peut bénéficier de l’allocation aidant familial et comment ça marche ?

L'allocation journalière du proche aidant (AJPA) permet aux personnes réduisant ou cessant leur activité pour…

2 mois