Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Pas de revalorisation des allocations chômage au 1er juillet 2016 : Aucun accord n’a été trouvé

Les aides sociales en France sont en générale revalorisées une fois par an, le SMIC, lui de 1 à 2 fois par an (+0,6% au 1er janvier 2016). En ce qui concerne les allocations chômage, cela se déroule traditionnellement le 1er juillet. Mais cette année, la décision a été remise à plus tard.

Le conseil auquel participait syndicat et patronat s’est tenu comme a l’accoutumée au mois de juin. L’objectif est de trouver un accord entre les 2 parties (syndicats et patronat). Le vote final a fait apparaître une égalité parfaite aboutissant de fait à une non revalorisation de l’allocation chômage au 1er juillet 2016.

conseil administration Unedic juillet 2016

Echec des négociations sur la revalorisation de l’allocation chômage

Comme chaque année, syndicats et patronat se réunissent à la mi-juin pour débattre de la revalorisation de l’allocation chômage. Traditionnellement, elle est augmentée le 1er juillet. A titre d’exemple, les années précédentes s’étaient soldées par : 

  • Revalorisation de 0,6 % en 2013
  • Revalorisation de 0,7 % en 2014
  • Revalorisation de 0,3 % en 2015

Mais le conseil d’administration de l’Unédic qui s’est tenu au mois de juin 2016 n’a pas abouti au même conclusion. En effet, les différentes parties présentes n’ont pas réussi à se mettre d’accord.

Les syndicats souhaitaient une augmentation de 0,5% de l’allocation chômage et le patronat le maintien à son taux actuel (ARE minimale de 28,67€ par jour) ne souhaitant pas augmenter le déficit de l’assurance chômage comme justification. Les 2 propositions ont été soumises au vote qui s’est clôturé par une égalité parfaite : 25 voix pour et 25 voix contre. Les demandeurs d’emploi ne verront donc pas leur chômage augmenter au mois de juillet 2016. Découvrez comment se calcule l’ARE sur cette page.

Même si syndicat et patronat ne sont pas parvenu à un accord au cours du conseil d’administration de l’Unédic du mois de juin, cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de revalorisation cette année. Cela signifie par contre que la décision est remise à plus tard. La convention de l’assurance chômage valable jusqu’au 1er juillet a été prolongée par le gouvernement en attendant le second round des négociations. La date n’est pas encore connue.

Sur le même sujet

Laisser une réponse