Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Forte hausse du chômage au mois de mars : 43.700 personnes supplémentaires pour la catégorie A

Pour les avant derniers chiffres du chômage du quinquennat de François Hollande, les données annoncées par Pôle Emploi ne sont guère optimistes. Après 2 mois de stabilité en terme de chômage, le mois de mars marque une hausse importante des demandeurs d’emploi sans activité de 1,3%, soit 43.700 personnes en plus inscrites dans la catégorie A. Il s’agit de la plus forte augmentation enregistrée depuis 4 ans.

Le nombre de demandeurs d’emploi dépasse de nouveau le cap des 3,5 millions de personnes sans activité pour la métropole et 3,77 millions avec les DOM. Cette nouvelle dégradation du chômage a été au cœur des débats du second tour des présidentielles.

chiffre du chômage du mois de mars 2017

Augmentation des demandeurs d’emploi pour le mois de mars 2017

Ces derniers temps, le gouvernement se félicitait du recul du nombre de demandeurs d’emploi. Depuis septembre 2016, les baisses et quasi stabilités se sont succédées. Pour les dernières semaines de François Hollande à la présidence, la situation se complique. En effet, le mois de mars enregistre une hausse de 1,3% de demandeurs d’emploi sans activité soit 43.700 personnes supplémentaires inscrites dans la catégorie A par rapport au mois dernier. Il faut remonter à janvier 2013 pour constater une telle augmentation.

Voici les chiffres du chômage pour le mois de mars 2017 :

  • Le nombres de chômeurs en catégorie A s’élève à 3,51 millions pour la métropole et 3,77 millions en incluant l’Outre-mer
  • Les demandeurs d’emploi inscrits dans les catégories A + B + C se chiffre à 5,5 millions de personnes

Si l’on s’attarde sur les personnes ayant eu une activité partielle au mois de mars (B et C), on constate en revanche une forte baisse de 2,7%. Si l’on additionne les 3 principales catégories Pôle Emploi (A + B + C), une baisse de 0,2% est constatée, soit 11.400 personnes en moins.

Cette hausse importante de la catégorie A s’explique par le fait que les personnes ayant eu une activité réduite en février ont basculé dans la catégorie A en mars. Selon les propos de l’entourage du gouvernement « Entre fin février et fin mars, le nombre de demandeurs d’emploi qui ont basculé des catégories B et C est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette catégorie ».

Toutes les classes d’âges touchées par le chômage au mois de mars

Comme chaque mois, Pôle Emploi décortique le nombre de demandeurs d’emploi inscrit dans la catégorie A. Au mois de mars 2017, toutes les classes d’âge sont victimes de la hausse du chômage. 

Voici l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi pour le mois de mars par classe d’âge :

  • Les moins de 25 ans : Forte hausse de 1,2%
  • Les 25-49 ans : Augmentation importante de 1,3%
  • Les Seniors (50 ans et plus) : Hausse de 1,1%

En ce qui concerne les demandeurs d’emploi de très longue durée (plus de 2 ans), leur nombre augmente de 0,5% au cours du mois, soit un effectif total de 850.000 personnes. Le point « positif » concerne les chômeurs de longue durée (depuis plus d’un an). En effet, le nombre reste stable pour les 3 catégories (A, B et C). Pour les personnes non indemnisées au titre de l’ARE, il est possible de bénéficier d’une aide à la formation de la part de Pôle Emploi. Il s’agit de la RFPE qui permet de recevoir une allocation durant 3 ans maximum pour un montant moyen de 652,02 euros lors d’une formation à taux plein.

Le chômage est l’une des principales préoccupations du gouvernement depuis de nombreuses années. Des mesures ont été créées depuis la prise de pouvoir de François hollande comme la formation OpenClassrooms gratuite pour tous les demandeurs d’emploi ou bien encore le territoire zéro chômage de longue durée. Le sujet de l’emploi sera probablement au cœur du mandat du nouveau président Emmanuel Macron. 

Sur le même sujet

Laisser une réponse