Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Augmentation du chômage pour le mois de mai 2015 de 0,5 % : encore une nouvelle hausse !

Le nombre de demandeurs d’emploi pour le mois de mai 2015 vient d’être annoncé ce 24 juin. Malheureusement, on constate une nouvelle hausse de 0.5% pour le 4ème mois consécutif cette année.

Cette nouvelle augmentation porte le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A (c’est à dire sans aucune activité) à 3 552 200 personnes soit 16 200 inscrits supplémentaires par rapport au mois d’avril.

Cependant, selon le ministère du travail, une partie de cette hausse est liée au fait que les demandeurs d’emploi ont été particulièrement incité en mai à actualiser leur situation.

augmentation du chômage en mai 2015

Nombre de demandeurs d’emploi pour mai 2015 : une augmentation de 0,5%

Le mois de mai s’annonce comme celui de mars (voir ici) ou celui d’avril, à savoir encore à la hausse. Au total, en France métropolitaine, 5 414 200 personnes sont inscrites sur la liste des demandeurs d’emploi (catégories A, B et C), ce qui représente une augmentation de 1.3% pour le mois de mai et de 7.9% depuis 1 an.

Les personnes inscrites sur la liste des demandeurs d’emploi en mai 2015 sont réparties de la façon suivante :

  • 3 552 200 personnes sans activité  (catégorie A)
  • 1 862 000 personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C)

Si l’on considère les départements d’outre-Mer, ce chiffre grimpe même jusqu’à 5 717 900 personnes (catégories A, B et C), ce qui est un record absolu.

Les principales victimes de cette situation préoccupante sont :

  • Les hommes de moins de 25 ans : + 4 100 demandeurs d’emploi
  • Les personnes âgée de plus de 50 ans : leur progression croît de 0.9% (+7 800 inscrits) en mai et de 8,7% sur un an (+ 67 700 demandeurs). Vous pouvez consulter ici les chiffres du chômage 2014.

A l’inverse, la tranche 25-49 ans semble mieux résister à la hausse du chômage et n’enregistre « que » 0.2% d’augmentation pour le mois de mai. La plus faible hausse concerne les femmes de moins de 25 ans (+800 personnes).

Si vous souhaitez connaitre vraiment comment se calcule le véritable taux de chômage en France, vous pouvez en savoir plus ici.

Des défauts d’actualisation expliquent en partie la hausse du chômage en mai

Fait rarissime, le ministère du travail a communiquer sur cette hausse record en évoquant les problèmes rencontrés par Pôle Emploi pour connaitre la situation des demandeurs.

Voici un extrait de cette déclaration :

« Au mois de mai 2015, constatant que le nombre de demandeurs d’emploi ayant actualisé leur situation à la suite de la relance habituelle était sensiblement plus faible que d’ordinaire, Pôle emploi a procédé à deux relances supplémentaires. »

Par voie de conséquence, ces relances supplémentaires ont entraîné un nombre d’actualisation plus important que d’ordinaire (notamment dans les catégories B et C) qui ont ont eu pour effet de garder sur la liste des demandeurs d’emploi des personnes en seraient sorti auparavant (voir les motifs de radiation).

En d’autres termes, une partie de cette hausse est purement administrative et n’est pas liée à une augmentation « aussi spectaculaire » de personnes à la recherche d’un travail.

Or, toujours selon le ministère du travail, sans cette situation administrative particulière, l’augmentation des personnes inscrites sur la liste des demandeurs d’emploi aurait été comprise entre 32.000 et 42.000 contre les 69.000 comptabilisées au mois de mai 2015, toutes catégories confondues.

Attention toutefois à ne pas oublier l’essentiel. La courbe du chômage continue d’augmenter de façon inquiétante quelque soit le caractère exceptionnel de cette situation.

Sur le même sujet

Laisser une réponse