Toutes les informations sur vos droits aux allocations chômage

Hausse importante du chômage de 1,4% en août 2016 : 50.200 personnes sans activité en plus

Les chiffres du chômage pour le mois d’août ont été annoncés et ne vont pas dans le sens qu’espérait le gouvernement. En effet, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) subit une hausse importante de 1,4%, soit 50.200 inscriptions en plus par rapport à juillet (voir les chiffres). Il faut remonter à septembre 2013 pour constater une telle augmentation.

En ce mois d’août 2016, aucune classe d’âge n’est épargnée. La hausse la plus importante est observée chez les moins de 25 ans avec +2.3% nouvel inscrit au cours du mois. Le nombre de personne sans aucune activité s’établit à 3.556.800 et s’élève à 5.518.200 millions en France métropolitaine si l’on inclut les catégories B et C.

Hausse des chomeurs au mois d'aout

Augmentation du nombre de demandeurs d’emploi sans activité au mois d’août

Annoncés ce lundi 26 septembre par le gouvernement, les chiffres du chômage pour le mois d’août font réagir les pouvoirs publics. En effet, on dénombre une augmentation de 50.200 demandeurs d’emploi sans activité par rapport à juillet, soit +1,4%. Il s’agit de la 3ème hausse la plus importante depuis la prise de mandat de François Hollande. Un tel chiffre n’a pas été observé depuis le bug d’actualisation de septembre 2013 ayant entraîné des radiations Pôle Emploi.

Les chiffres du chômage en août 2016 s’élèvent à :

  • 3.556.800 personnes inscrites en catégorie A (sans aucune activité au cours du mois) pour la France métropolitaine
  • Le nombre total de demandeurs d’emploi (catégorie A + B + C) se monte à 5.518.200 en France métropolitaine

Les catégories de personnes ayant eu une activité réduite (B et C) sont elles aussi en hausse. Si l’on additionne les catégories A + B + C, on dénombre 80.000 demandeurs d’emploi en plus au cours du mois. 

Cette hausse importante du chômage en août vient entacher la diminution du nombre de demandeur d’emploi sans activité enregistrée depuis le début de l’année qui n’est plus que de 27.300 et une baisse de 16.500 seulement sur une période d’un an.

Toutes les classes d’âge victimes du chômage au mois d’août

Pour la fin de la période estivale, aucune classe d’âge n’échappe à la hausse du chômage. Les plus touchés reste malgré tous les jeunes de moins de 25 ans avec la plus forte augmentation enregistrée.

La hausse du chômage en août selon les classes d’âge :

  • Pour les jeunes de moins de 25 ans : +2,3% sur un mois
  • Pour les personnes âgées de 25 ans à 49 ans : +1,3% sur un mois
  • Pour les plus de 50 ans : +1,2% sur un mois

Selon les explications du gouvernement, ces mauvais chiffres du chômage pour le mois d’août seraient dû aux différents attentats qui se sont déroulés en France au cours du mois de juillet à Nice et à Saint-Etienne-du-Rouvray causant ainsi une baisse des activités liées au tourisme. En revanche, le nombre de sorties pour défaut d’actualisation (non respect du calendrier Pôle Emploi par exemple) est inhabituellement bas avec seulement 172.400 enregistrée pour ce motif contre 231.300 pour le mois de juillet.

Cependant, le gouvernement se veut rassurant : « Le nombre de chômeurs sans activité connaît une hausse significative en août, mais la tendance sur douze mois reste bonne. Nous restons mobilisés »

Sur le même sujet

Laisser une réponse